-16%

Focke Wulf 190 Arf 50

Le Focke-Wulf Fw 190 Würger (Pie-grièche) est un chasseur-bombardier monoplace et monomoteur utilisé par l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale, entre 1941 et 1945. Il ne supplanta pas complètement le Messerschmitt Bf 109 comme principal chasseur de la Luftwaffe, bien qu'il lui fût supérieur. Il fut produit à plus de 20 000 exemplaires. En raison de sa polyvalence et de sa construction modulaire, il fut décliné sous un grand nombre de modèles, Il fut le premier vrai chasseur-bombardier de la Luftwaffe.

L'avion fut commandé par le ministère de l'air allemand (RLM) en 1937, pour seconder le Messerschmitt Bf 109, qui commençait seulement à entrer en service, ce qui imposait le choix d'un moteur différent du Daimler-Benz DB 601 à refroidissement liquide, pour dédier la production de celui-ci au chasseur de Willy Messerschmitt. À la surprise générale, et contre les habitudes en vogue en Europe pour les chasseurs monomoteurs, Kurt Tank, ingénieur en chef de Focke-Wulf, opta pour un moteur en étoile à refroidissement par air, le BMW 139. Pour limiter l'inconvénient que représentait la section frontale plus importante de ce moteur, il l'enveloppa dans un capot moteur aérodynamique très ajusté, avec une turbine de refroidissement par air forcé très caractéristique dans la prise d'air annulaire juste derrière la casserole d'hélice.

De construction monocoque et métallique, le fuselage était construit en deux tronçons, celui avant, allant de la cloison coupe-feu jusque derrière le pilote, contenant le poste de pilotage, l'armement et les munitions, et sanglés en dessous du plancher en alliage d'aluminium, deux réservoirs auto-obturants respectivement de 232 et 292 litres, celui de l'arrière courant jusqu'à la dérive. La voilure, elle aussi était de construction métallique, les deux ailes étant solidaires par le longeron avant. Cette modularité de la construction permettait de fractionner la production dans de petits ateliers indépendants, ce qui devint très utile vers la fin de la guerre. Contrairement au Messerschmitt Bf 109, il dessina un train d'atterrissage à large voie (s'ouvrant vers l'extérieur), escamotable dans l'épaisseur de l'aile par deux moteurs électriques, et une roulette de queue escamotable au moyen d'un système de câbles et de poulies.


?Longueur 1130mm
?Largeur 1400mm
?Poids 3,200g (approx.) avec moteur classe 56 installé
?Moteur 2 temps 46?55?4 emps 56?62?vendu séparément?
?Surface ailaire 32.8dm2
?Pression d'aile 97.6g/dm2 (approx.)
?Type d'aile : semi-symetrique
?Radio 6voies, 8servos?vendue séparément?
?Hélice D11×P6?D13×P7?vendue séparément?
?Réservoir 290cc

Le kit ARF contient

?Fuselage décoré et pré-assemblé
?Tringleries
?Support moteur thermique
?Support moteur électrique
?Réservoir
?Durits Silicone
?Cone d'hélice
?Pneus

Nécessaire de mis en route

?Radio 6 voies pour avions (7 servos + 1 servo pour le train d'atterissage)
?Batteries pour l'émetteur et le récepteur
?Moteur 2 temps de classe 46-55, ou 4 temps de classe 56-62 pour avions
?Carburant pour avion
?Matériel de mise en route pour avion
?Hélice D11xP6 ? D13xP7
?Deux cables en Ypour les servos d'ailerons et de flaps
?Deux rallonges de cables de servos
?Trois rallonges de servos pour les ailerons et les flaps
?Collier en nylon
?Double face
?Lests pour le centre de gravité
En stock
238,00€  199,00€Ajouter au panier